Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

New York - Une commission de la ville de New York chargée de la préservation du patrimoine a levé un obstacle majeur à la construction d'une mosquée controversée. Celle-ci doit être érigée à quelques pas de l'emplacement où se trouvaient les tours jumelles détruites par les attentats du 11 septembre 2001.
La commission a décidé à l'unanimité de ne pas placer sur la liste des monuments historiques le bâtiment du 45-47 Park Place près de Ground Zero, où la mosquée doit être construite. L'immeuble datant de 1850 n'abrite plus désormais qu'un magasin de vêtements à l'abandon.
"La commission a voté par neuf voix contre zéro pour ne pas placer le bâtiment" sur la liste, a déclaré son président, Robert Tierney. Les neuf membres de la commission ont expliqué à tour de rôle la raison de leur choix, ce qui a donné lieu à des applaudissements dans la salle tandis qu'une autre partie du public criait: "honte".
Une femme a brandi une pancarte sur laquelle était inscrit: "Ne glorifiez pas les meurtriers de 3000 personnes, non à la mosquée du 11-Septembre", ainsi que "l'islam bâtit des mosquées sur le site de ses conquêtes".
Un classement aurait empêché la démolition du bâtiment et par là-même la construction de la mosquée et d'un centre islamique, un projet très controversé. La construction de cette mosquée avait été approuvée en mai par le conseil municipal de New York.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS