Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Importants chantiers prévus à l'Hôpital du Valais

Les travaux de rénovation et d'agrandissement de l'hôpital de Sion débuteront une fois le chantier du nouveau parking couvert terminé.

Hôpital du Valais/Joakim Faiss

(sda-ats)

Les cinq prochaines années seront marquées par d'importants projets de rénovation et de constructions à l'Hôpital du Valais. Les sites de Sion et de Brigue sont particulièrement concernés. L'investissement se monte à 400 millions de francs.

L'Hôpital du Valais ne sera plus tout à fait le même dans cinq ou six ans. D'importants projets de rénovation et de constructions seront concrétisés et redessineront le visage de l'institution, a indiqué jeudi devant la presse la direction de l'établissement.

Il s'agit de s'adapter au mieux à la constante et rapide évolution de la médecine et aux nouveaux besoins d'une population en forte croissance et vieillissante. Parmi les importants changements figure la progression du traitement ambulatoire qui concerne aujourd'hui des interventions médicales qui nécessitaient un séjour à l'hôpital il y a seulement quelques années.

Soins aigus à Sion

Pour répondre aux nouveaux défis, l'hôpital de Sion sera transformé, rénové et agrandi, passant de 55'000 à 95'000 mètres carrés environ. Un nouveau bâtiment s'érigera sur l'actuel parking. Les travaux débuteront une fois le nouveau parking de 1300 places terminé, soit dès 2019. Ils devraient s'étaler jusqu'en 2022.

Toute la partie technique (salles d'opération, urgences, soins intensifs, etc.) sera transférée dans le nouveau bâtiment et bénéficiera ainsi des dernières normes en matière de sécurité, notamment parasismique. Le bâtiment existant sera rénové et abritera la partie hôtelière.

Le site de Sion concentrera les soins aigus, soit la médecine hospitalière lourde. Le nombre de lits passera de 250 a 400 environ et l'activité générale augmentera fortement, a précisé à l'ats Eric Bonvin, directeur général de l'Hôpital du Valais.

Brigue pour le Haut-Valais

Durant la même période, l'activité hospitalière du site de Viège sera transférée sur celui de Brigue. Ce dernier sera également rénové et agrandi.

Le bâtiment de Viège sera réaffecté. Une étude de faisabilité présentée à la presse en janvier dernier par le canton propose d'y installer notamment un EMS, des appartements protégés et une crèche.

Gériatrie et réadaptation

Les rénovations et les constructions concernent aussi, mais dans une moindre mesure, les autres sites de l'Hôpital du Valais. Une centrale de stérilisation des instruments chirurgicaux a été inaugurée en mai 2017 à Martigny. Ce site ainsi que celui de Sierre continueront à prendre en charge notamment les suites de traitement, la réadaptation et la gériatrie.

Le site de St-Maurice est en discussion avec le canton de Vaud pour une meilleure répartition de la gériatrie avec l'Hôpital Riviera- Chablais, a indiqué Eric Bonvin. Le site de Monthey restera dévolu aux soins psychiatriques.

En 2014, le conseil d'Etat valaisan a fixé à 400 millions de francs l'enveloppe pour transformer et rénover les sites de l'Hôpital du Valais. Plus des trois quarts de la somme concernent le site de Sion et de Brigue.

Un "autre hôpital"

L'Hôpital du Valais a été secoué par des affaires dues à d'importants dysfonctionnements entre 2010 et 2014. Une commission d'enquête parlementaire (CEP) a rendu son rapport en 2015, n'épargnant ni le Conseil d'Etat ni les différents organes de l'Hôpital du Valais.

Ce dernier a mis en oeuvre les recommandations de la CEP. Il a notamment refondu sa gouvernance et établi une vision stratégique pour les cinq prochaines années. Aujourd'hui l'Hôpital du Valais est "un autre hôpital", assure Eric Bonvin

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.