Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

D'importants incendies de forêts dans l'ouest du Canada ont entraîné l'évacuation de milliers de personnes et l'envoi, lundi, de soldats en renfort. Une sécheresse inhabituelle et des températures très élevées ont favorisé le déclenchement de plusieurs foyers.

Environ 1400 militaires vont intégrer "une équipe de lutte contre les incendies, laquelle comprendra un soutien logistique intégral, pour aider à combattre les feux de forêt" de la province de Saskatchewan (ouest), a indiqué le ministère de la Défense. Au total 110 feux, dont 24 totalement hors de contrôle, ravagent la province, selon le dernier bilan établi dimanche soir par le gouvernement local.

A titre de comparaison, 565 foyers d'incendie ont été déclarés cette année, soit trois fois plus qu'à la même date l'an dernier. Depuis plus d'une semaine, des habitants ont été évacués des zones les plus à risque dans la moitié nord de la Saskatchewan.

Au total, environ 13'000 personnes ont été déplacées. Environ 5000 ont été accueillies dans la province voisine de l'Alberta, selon les autorités locales.

Bulletin d'alerte

En Colombie-Britannique, un bulletin d'alerte sur la qualité de l'air a été émis par la ville de Vancouver en raison de "la forte concentration de fines particules provoquée par les fumées des incendies dans la région". Les personnes souffrant de problèmes respiratoires chroniques, les personnes âgées ou les enfants sont invités à "rester à l'intérieur et dans les espaces climatisés (afin de) réduire l'exposition aux particules fines", a indiqué la ville.

Dans cette province de la côte pacifique, les incendies sont également plus nombreux cette année. Selon les pompiers, environ 70 feux étaient toujours actifs lundi en Colombie-Britannique.

Le ministère de la Défense a indiqué qu'avant "d'envoyer les membres des forces armées combattre les feux de forêt", ils devaient recevoir une formation rapide, et leur déploiement devrait s'étaler sur la semaine. Ces renforts seront maintenus "jusqu'à ce que les autorités provinciales puissent reprendre la situation en main", selon le ministère.

ATS