Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les apiculteurs suisses ont l'interdiction d'importer des abeilles, des produits et du matériel apicoles en provenance de la Sicile et de la Calabre, selon une nouvelle ordonnance de la Confédération publiée vendredi. En cause, le petit coléoptère des ruches, parasite qui sévit depuis septembre dans le sud de l'Italie.

L'interdiction concerne également les équipements apicoles usés, les sous-produits apicoles non transformés et le miel en rayon destiné à la consommation humaine, détaille l'Office fédéral de la sécurité alimentaire et des affaires vétérinaires (OSAV) qui reprend les mesures de protection édictées par la Commission européenne.

Afin de renforcer encore ce dispositif de protection, la Confédération devrait classer le petit coléoptère des ruches dans les épizooties à combattre ce printemps. De leur côté, les milieux concernés collaborent pour mettre en place des mesures de détection précoce.

Certificat sanitaire officiel

Par ailleurs, l'OSAV rappelle que toute importation d'abeilles mellifères et/ou de bourdons en provenance d'autres Etats de l'Union européenne doit être accompagnée d'un certificat sanitaire officiel.

Ce parasite a un potentiel de multiplication énorme et difficilement perceptible. Il suffit de quelques individus seulement pour provoquer des dégâts importants au sein des populations d'abeilles et de bourdons, écrit l'OSAV qui souligne qu'une fois installé dans la ruche, le petit coléoptère ne peut plus être éradiqué.

Aethina tumida de son nom scientifique est originaire d'Afrique du Sud. Sa présence est avérée en Australie et au Canada depuis 2002. Il aurait atteint le Portugal et sa présence a été détectée en Italie en septembre dernier. L'abeille africaine présente des comportements de défense contre ce prédateur, alors que l'abeille européenne en est dépourvue.

Des fruits en l'absence de ruche

L'adulte est brun foncé à noir, mesure environ 5,7 mm de long sur 3,2 mm de large. Il peut vivre jusqu'à six mois, voler jusqu'à 5 km et il se déplace rapidement. Lorsqu'aucune ruche n'est présente, il peut vivre en se nourrissant de fruits.

Aethina tumida pond ses œufs en été sur des cadres de pollen ou des détritus de fond de ruche. L'éclosion intervient 36 à 48 heures après la ponte. La chenille se nourrit de pollen et migre au bout de deux semaines à l'extérieur de la ruche pour s'enfoncer dans le sol et y effectuer sa nymphose. L'apparition de l'adulte intervient deux à trois semaines plus tard. On peut compter jusqu'à cinq cycles annuels.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS