Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Menacées de fermeture après le retrait de Swissprinters, les Imprimeries Réunies Lausanne (IRL) sont partiellement sauvées. Elles vont devenir les IRL+ et conserveront au moins 69 employés sur 126. L'entreprise est reprise avec l'appui du canton de Vaud et de Renens.

Le projet de reprise n'est "pas un emplâtre sur une jambe de bois", il assure "l'avenir économique du site", a déclaré mardi le conseiller d'Etat Philippe Leuba. Le résultat obtenu "va très au-delà des espérances de départ", a assuré le ministre de l'économie vaudois.

Sacrifice salarial

La nouvelle société s'appellera IRL+. Au final, ce devrait être même 71 emplois qui pourraient être conservés. Les employés devront consentir un sacrifice de 15% sur leurs salaires, atteignant alors le niveau du marché, selon le conseiller d'Etat libéral.

Les repreneurs, des spécialistes de l'impression, sont emmenés par Michel Berney, ancien directeur des services et imprimerie du groupe Edipresse. IRL+ pourra bénéficier d'une nouvelle machine cédée par Swissprinters, le groupe argovien qui a annoncé en juillet son retrait du site de Renens.

Les repreneurs cautionnent un prêt bancaire de 3 millions de francs à hauteur de 500'000 francs et le canton de Vaud pour un million de francs. La commune de Renens propose un arrière-cautionnement de 200'000 francs, alors que la Coopérative romande de cautionnement a été approchée pour un engagement de 500'000 francs. Enfin, le bâtiment est racheté et sera reloué à la nouvelle société.

Un demi-ouf de soulagement

En milieu de journée, une cinquantaine de personnes se sont rassemblées sur les marches du Palais de Rumine où siège le Grand Conseil vaudois. La satisfaction de voir l'imprimerie reprise était visiblement assombrie par le fait qu'une cinquantaine d'emplois restent sur le carreau.

"C'est un demi-ouf de soulagement", a déclaré Yan Giroud, responsable romand pour l'industrie graphique au syndicat syndicom. Il faut maintenant négocier le plan social et les conditions de travail pour ceux qui seront embauchés par IRL+.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS