Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La toiture de l'entreprise permettrait d'alimenter un village de 7400 habitants (photo symbolique).

KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT

(sda-ats)

Deux PME françaises ont inauguré mardi dans les Bouches-du-Rhône un site de production photovoltaïque en toiture industrielle de 5,3 hectares. Il s'agit de la plus grande infrastructure de France, selon elles.

Méditourbe, un producteur de fertilisants, s'est associé au constructeur de centrales solaires et d'unités de méthanisation Cap Vert Energie pour développer cette centrale de 6,7 mégawatts, près de Marseille. Un investissement qui s'élève à 15 millions d'euros (16 millions de francs), ont précisé les deux entreprises dans un communiqué.

La toiture repose sur 28 bâtiments en acier couvrant les zones de production et de stockage de Méditourbe. Elle permettra notamment de "limiter les envols de poussière de tourbe liés au mistral" et de produire "l'équivalent de la consommation électrique de près de 7400 habitants".

"Notre volonté est de répondre aux besoins environnementaux et énergétiques des entreprises grâce à la production d'énergies renouvelables", explique dans le communiqué Pierre de Froidefond, l'un des trois cofondateurs de Cap Vert Energie.

Cette unité de production photovoltaïque est la plus importante sur une toiture industrielle, d'après les deux entreprises. Elle est cependant plus petite que celle située sur le toit du marché international Saint-Charles de Perpignan (6,9 hectares pour une puissance de 8,8 MW), un site non industriel.

ATS