Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Incendie aux Bains d'Ovronnaz: le ministère public classe l'affaire

L'incendie qui s'est déclaré dans la nuit du 15 décembre 2017 a complètement ravagé le secteur spa des Bains d'Ovronnaz (photo d'illustration).

KEYSTONE/KAPO WALLIS/PIERRE-MARTIN MOULI

(sda-ats)

La cause de l'incendie qui a ravagé les Bains d'Ovronnaz (VS) dans la nuit du 15 décembre 2017 n'a pas pu être établie avec certitude. Le ministère public valaisan a donc classé la procédure pénale.

L'enquête a localisé le départ du sinistre dans le volume situé entre le faux plafond et le carrelage au sol de la partie centrale du spa construite entre 2011 et 2013. L'incendie, qui n'avait pas fait de victime, a pris là où des travaux de rénovation et d'entretien étaient effectués, a indiqué le ministère public valaisan jeudi dans un communiqué.

Les experts ont pu écarter un dysfonctionnement électrique ou technique ainsi qu'un manquement au niveau des travaux de mise en conformité aux normes de protection incendie. Ils concluent à une cause "vraisemblablement" due à une "intervention humaine par négligence ou intentionnelle", mais ils n'ont pas pu identifier un éventuel auteur.

L'enquête a aussi envisagé l'inflammation par auto-échauffement du produit Owatrol Textrol qui se trouvait sur les lieux. L'instruction n'ayant toutefois par permis d'établir une cause avec certitude, la procédure est classée. L'ordonnance de classement peut être attaquée dans les dix jours auprès du Tribunal cantonal.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.