Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

A la chute de l'URSS, les activités du KGB ont été confiées à deux institutions séparées, le SVR (Service de renseignement extérieur) et le FSB (Service fédéral de sécurité - Photo) qui est chargé du renseignement en Russie et du contre-espionnage (archives).

Keystone/AP/IVAN SEKRETAREV

(sda-ats)

Un incendie s'est déclaré mercredi en banlieue de Moscou dans l'impénétrable QG des services de renseignement extérieurs (SVR), bras armé de l'espionnage russe à l'étranger, a indiqué une porte-parole de l'organisation à l'AFP. Personne n'aurait finalement été blessé.

"Il y a un incendie sur le site", a indiqué la porte-parole sous couvert d'anonymat, refusant de donner davantage de précisions. Selon l'agence de presse russe Interfax, l'incendie s'est déclenché dans les sous-sols du bâtiment et trois personnes s'y sont retrouvées piégées. Mais le chef du service de presse du SVR, Serguei Ivanov, a plus tard assuré que "personne" n'avait été blessé.

"L'incendie a été localisé", a-t-il dit aux agences de presse russes. Plus de quinze véhicules de pompiers ont été dépêchés sur les lieux, selon Interfax.

Le SVR est le successeur de la mythique Première direction générale du KGB, le service d'espionnage soviétique. A la chute de l'URSS, les activités du KGB ont été confiées à deux institutions séparées, le SVR (Service de renseignement extérieur) et le FSB (Service fédéral de sécurité) qui est chargé du renseignement en Russie et du contre-espionnage.

Lui-même ancien membre du Service de renseignement extérieur (SVR) du KGB, le président Vladimir Poutine a nommé en septembre 2016 le président du parlement Sergueï Narychkine à la tête de cette organisation.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS