Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Foule de personnes victimes de l'incendie dans la rue avec leurs possessions.

KEYSTONE/EPA/FRANCIS R. MALASIG

(sda-ats)

Près de 15'000 personnes ont perdu leurs habitations dans un immense incendie qui a ravagé un bidonville surpeuplé à Manille dans la nuit de mardi à mercredi. Des centaines de pompiers ont été mobilisés pour combattre le sinistre.

Le feu s'est déclaré dans le bidonville proche du port tard mardi et a fait rage pendant près de dix heures.

Certains habitants ont tenté de sauver leurs masures en versant des seaux d'eau pour combattre le feu, alors que d'autres fuyaient en emportant leurs maigres possessions, icônes religieuses, objets de valeur ou mêmes réfrigérateurs.

Problème récurrent

Quelque 3200 habitations vétustes ont été détruites et quatre personnes blessées, selon un responsable local. Selon les responsables de la ville de Manille, entre 9000 et 15'000 personnes de ce bidonville, où des incendies se déclarent pratiquement chaque année, ont perdu leurs foyers.

Mercredi matin, des milliers de personnes étaient rassemblées dans les rues environnantes, attendant une aide alimentaire. Des centres temporaires d'évacuation ont été installés dans des gymnases et des écoles avoisinantes.

Près du quart des 13 millions d'habitants de Manille vivent dans des bidonvilles où les incendies se déclarent fréquemment, beaucoup de personnes utilisant toujours des bougies pour s'éclairer.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS