Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Une quarantaine d'hectares de maquis ont été détruits vendredi en Corse aux portes d'Ajaccio par un incendie attisé par un vent violent. Les flammes ont menacé des habitations, un vignoble et la centrale thermique de la ville. Elles n'ont fait ni victime, ni dégâts.

Le feu a démarré, pour des raisons inconnues, vers 16h00 dans des collines de la sortie nord d'Ajaccio, sur le territoire de la commune de Mezzavia. Progressant rapidement sous l'effet d'un fort vent de sud-est et de la sécheresse de la végétation, les flammes ont menacé le lotissement de la Confina.

Très sec

Plusieurs dizaines d'hectares de maquis, rendu très sec par l'absence de pluie depuis plus de deux mois, ont brûlé en une heure. Le travail des pompiers a été rendu délicat par la violence du vent et les difficultés d'accéder à ce secteur escarpé.

D'importants moyens terrestres et aériens ont été mis en oeuvre pour lutter contre les flammes, tandis qu'une épaisse fumée grise était visible depuis le centre-ville.

En fin de journée, le feu qui menaçait de basculer sur le secteur du Vazzio, où est située la centrale thermique d'Ajaccio, entourée d'un vignoble et de lotissements, était en passe d'être fixé. Les habitants de ce secteur ont toutefois été évacués, les flammes étant arrivées à quelques centaines de mètres des habitations.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS