Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le centre commercial Zimnaya Vishnya de Kemerovo sinistré depuis dimanche dernier (archives)

KEYSTONE/EPA A42.RU/ALEXANDER PATRIN/A42.RU

(sda-ats)

Le gouverneur de la région russe de Kemerovo, en Sibérie, Aman Touleïev, a démissionné dimanche. Son départ volontaire intervient une semaine après l'incendie dans un centre commercial de la ville, qui avait fait 64 morts, dont 41 enfants.

Dans une vidéo postée sur le site de l'administration régionale, Aman Touleïev a déclaré que sa démission était la "seule décision juste" à prendre à la suite de cet accident. Il juge "moralement impossible" de poursuivre ses fonctions "avec le poids d'un tel fardeau". Par conséquent, il a remis sa lettre de démission au président russe Vladimir Poutine directement. M. Touleïev était en charge de cette région minière de Sibérie occidentale depuis 1997.

Lui-même a été critiqué pour avoir omis de se rendre sur les lieux ou rencontrer les familles des victimes dans les jours qui ont suivi la tragédie. Initialement le président russe avait refusé de renvoyer ce gouverneur âgé de 73 ans, malgré des manifestations inhabituelles dans cette ville industrielle de 550'000 habitants.

Vladimir Poutine s'était rendu mardi dernier à Kemerovo, située à 3600 km de Moscou, et avait réclamé des sanctions contre les responsables de ce qu'il a qualifié de "négligence criminelle".

La manière désastreuse dont l'incident a été géré a provoqué la colère de la population et a focalisé l'attention sur la corruption et le laxisme à propos des mesures de sécurité en cas d'incendie.

Le feu s'est propagé dans les étages supérieurs du centre commercial, qui comprenait un complexe de salles de cinéma et une aire de jeu pour enfants. Les enquêteurs ont établi que le système d'alarme incendie ne fonctionnait pas et que les sorties de secours du bâtiment étaient bloquées. Plusieurs enfants se seraient ainsi retrouvés bloqués dans des salles fermées à clé.

La police russe a arrêté vendredi la directrice générale de la société propriétaire du centre commercial. La cheffe de l'organisme public chargé de surveiller la construction des bâtiments dans la région de Kemerovo a également été appréhendée.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS