Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Incendie en Californie: les recherches menacées par la pluie

"Camp Fire" a réduit en cendres Paradise, ville de 27'000 habitants dans le comté de Butte, située à 280 km au nord de San Francisco.

KEYSTONE/AP DigitalGlobe, a Maxar company

(sda-ats)

Les autorités ont intensifié lundi leurs efforts pour retrouver des restes de victimes de l'incendie qui a ravagé le nord de la Californie. Près de 1000 personnes sont toujours portées disparues et la pluie attendue mardi pourrait provoquer des glissements de terrain.

L'incendie, baptisé "Camp Fire", s'est déclaré le 8 novembre et a réduit en cendres Paradise, ville de 27'000 habitants dans le comté de Butte, située à 280 km au nord de San Francisco.

Selon le dernier bilan, annoncé par le Cal Fire (le département californien de la foresterie et de la protection contre les incendies), 79 personnes ont péri dans les flammes. Il s'agit de l'incendie le plus meurtrier de l'histoire de la Californie. Le shérif du comté de Butte, Kory Honea, a déclaré que 993 personnes étaient portées disparues, contre 1276 selon le précédent recensement effectué samedi.

Ce chiffre est très imprécis car il a été établi à partir de "données brutes", comme des coups de téléphone passés aux secours. Certains noms orthographiés de différentes manières pourraient aussi avoir été comptabilisés plusieurs fois et certains rescapés ne se sont pas signalés aux autorités ou à leurs familles.

Recherches plus difficiles

L'incendie a détruit 12'000 maisons et plus de 61'100 hectares, a annoncé lundi le Cal Fire, ajoutant que les pompiers étaient parvenus à gagner du terrain face aux flammes lors des derniers jours pour contenir le sinistre à environ 70%.

Les efforts des pompiers devraient profiter de l'importante pluie attendue entre mardi soir et vendredi au nord de San Francisco, a dit un membre du service de météorologie nationale, Patrick Burke.

Mais les fortes chutes de pluie pourraient provoquer de dangereux glissements de terrain et rendre par ailleurs plus difficile le travail des équipes scientifiques, qui recherchent les restes humains parmi les débris.

"Cela va couvrir des éléments et s'y coller. Il sera beaucoup plus difficile de trouver des restes humains", a déclaré une analyste, Colleen Fitzpatrick. "On ne peut rien faire contre cela", a-t-elle ajouté.

Très meurtrier

Le "Camp Fire" est l'un des incendies les plus meurtriers aux Etats-Unis depuis le début du XXe siècle, comparable au "Big Burn" qui a fait 87 morts en août 1910 dans le nord des Rocheuses. Il reste loin du "Cloquet Fire" qui a fait 450 morts en octobre 1918 dans le Minnesota.

Dans le sud de la Californie, le "Woolsey Fire" a fait trois morts, près de 200'000 déplacés et a détruit plus de 500 bâtiments près de Malibu, ville côtière à l'ouest de Los Angeles. Il était contenu lundi à 94%.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.