Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Des résidents de Santa Rosa fouillent les décombres de leurs maisons.

KEYSTONE/EPA/JOHN G. MABANGLO

(sda-ats)

Donald Trump a déclaré mardi l'état de catastrophe naturelle en Californie. L'Etat est en proie à de gigantesques incendies qui ont déjà fait quinze morts et dévasté les régions viticoles du nord de San Francisco.

Le président américain "a ordonné que l'aide fédérale vienne assister les secours locaux dans les zones affectées par des feux de forêt, qui ont commencé le 8 octobre et sont encore en cours", a indiqué la Maison Blanche dans un communiqué.

Le bilan s'est alourdi dans la journée de mardi à quinze morts, selon un décompte du Washington Post citant les services de secours. Ceux-ci s'attendent à ce que ce bilan augmente alors que 150 personnes n'ont pas encore pu être localisées.

Comme dans "Star Wars"

Dans la petite ville de Calistoga, au coeur de la Napa Valley, célèbre pour ses vignobles d'exception, Ceebee Thompson décrit un spectacle digne de "Star Wars" comme "sur une planète où tout est brumeux et silencieux".

Le feu a changé de direction juste devant sa maison: "voir les flammes aussi près de nous, c'est vraiment déstabilisant", dit-elle. "Je ne veux plus jamais voir ça."

Au nord de Santa Rosa, un immense supermarché K-Mart ravagé par les flammes, façade et toit effondrés, témoignait de la violence des incendies, dont la plupart ont débuté de façon explosive dimanche soir et qui ont déclenché la panique dans les régions viticoles de Napa, Sonoma et Mendocino.

Dizaine de milliers d'évacués

De nombreux vignerons ont dû fuir leurs vignobles et caves. Selon les pompiers de Californie, plus de 25'000 personnes ont fui les incendies.

Kris Hammar, qui vit dans un quartier résidentiel de Santa Rosa à la limite de la zone d'évacuation, se tenait prête mardi à partir à tout moment. "Le feu est proche, très proche", a-t-elle témoigné à l'AFP. "Tout est dans la voiture et nous vérifions constamment si la situation évolue".

Plusieurs vignobles ont été détruits ou touchés, selon les médias, et notamment la célèbre propriété Stag's Leap Cellars qui avait acquis une renommée mondiale en 1976 lorsqu'elle avait surclassé de grands crus français dans un concours resté célèbre sous le nom de "Jugement de Paris".

Pris de vitesse

Selon les pompiers, plus de 45'000 hectares ont déjà été ravagés par les flammes dans toute la Californie. Les services d'incendie comptent sur l'affaiblissement des vents pour mieux circonscrire les feux. Plus de 2000 habitations ont été détruites avait indiqué lundi le gouverneur de l'Etat, Jerry Brown.

Les autorités décomptaient 17 foyers différents, principalement dans la moitié nord de l'Etat. Mardi certains feux n'étaient encore contenus qu'à 5 ou 15%.

Au total, neuf personnes sont mortes dans le comté de Sonoma, deux dans l'incendie Atlas dans le comté de Napa et trois dans celui de Mendocino. Selon le Los Angeles Times, un quinzième mort a été dénombré à Yuba.

Selon les images des télévisions locales, des complexes hôteliers de la zone étaient aussi dévastés par les flammes et nombre d'habitants ont dû fuir pour survivre en laissant derrière eux toutes leurs possessions. Des feux faisaient rage également plus au sud, notamment à Anaheim en banlieue de Los Angeles.

La région est régulièrement la proie des flammes à cette époque de l'année, où les pluies sont rares et les vents violents. L'ouest des Etats-Unis a ainsi subi début septembre de violents incendies qui avaient entraîné des milliers d'évacuations dans l'Etat de Washington et des centaines près de Los Angeles, où un brasier avait atteint une dimension "historique".

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS