Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Un second pompier, blessé dimanche dans un incendie dans le sud-est de l'Espagne, est décédé, ont annoncé lundi les autorités locales. Plus de 900 personnes ont elles été évacuées dans la nuit par la mer d'une zone de l'île de la Gomera aux Canaries.

Un pompier est décédé dimanche en combattant le feu qui fait rage dans une zone forestière à Torre de Maçanes, près d'Alicante, et trois autres ont été hospitalisés.

Un des blessés "est décédé" et les deux autres sont toujours hospitalisés, a indiqué une porte-parole de la préfecture d'Alicante, précisant que l'incendie "est toujours actif".

Sur l'île de la Gomera, où le feu qui s'était déclaré le 4 août a déjà dévasté 800 hectares dans le parc naturel de Garajonay, classé au patrimoine mondial de l'UNESCO, plus de 900 personnes ont dû être évacuées par bateau dans la nuit de la zone de Valle Gran Rey, dans le sud de l'île, envahie par la fumée.

Bateau évoqué

"Cette nuit, 3000 personnes ont été évacuées de la zone de Valle Gran Rey", a indiqué une porte-parole des services d'urgence des Canaries.

"Plus de 900 personnes ont été transférées par bateau jusqu'à San Sebastian", principale localité de cette petite île de l'archipel des Canaries, a-t-elle également ajouté.

"Le feu reste actif et dix moyens aériens, avions et hélicoptères, devraient intervenir dans la journée", a-t-elle aussi précisé.

Plusieurs incendies ont éclaté dans toute l'Espagne depuis vendredi sous l'effet combiné de la sécheresse et de la canicule, brûlant des milliers d'hectares.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS