Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Moscou - Des régions affectées par la catastrophe nucléaire de Tchernobyl ont brûlé depuis juillet en Russie, a révélé mercredi l'agence de surveillance des forêts. Toutefois, les autorités russes et des experts ont assuré que le danger de propagation de la radiation était limité.
La liste des zones touchées comprend notamment la région de Briansk, à la frontière de la Biélorussie et de l'Ukraine dans l'ouest de la Russie, où 28 feux de forêt ont ravagé 269 hectares. Cette zone a été polluée par les retombées de la catastrophe de Tchernobyl en 1986.
Le ministre des Situations d'urgence avait indiqué la semaine dernière craindre que des foyers n'en propagent les éléments radioactifs contenus dans le sol et la végétation.
Risque "théorique"
Mercredi, le niveau de radioactivité dans la région de Moscou était inchangé, et dans la norme acceptable, a indiqué Elena Popova, directrice du centre de surveillance des radiations de Moscou. Le risque que les incendies dispersent des particules irradiées sur la capitale est encore théorique, selon elle.
"Etant donné qu'il s'agit de doses réduites de radiation, elles n'atteindront pas Moscou ni l'Europe orientale, selon nos estimations", a pour sa part estimé le directeur du programme énergétique de Greenpeace-Russie.
Nombre de feux en baisseSur le front de la lutte contre les feux, le ministère des Situations d'urgence a affirmé que la surface des incendies de forêt avait été réduite de près de moitié.
Quelque 92'000 hectares étaient en flammes mercredi, contre 174'000 la veille. Depuis le début de l'été ce sont 810'000 hectares qui sont partis en fumée en Russie.
Le ministère a aussi fait état d'une amélioration de la situation autour de deux centres nucléaires menacés par les flammes, notamment celui de Snejinsk (Oural) où l'incendie a été maîtrisé.
Bouffée d'air à Moscou
Mercredi, le ciel était quelque peu dégagé au-dessus de Moscou, pour la première fois en trois semaines, grâce à un orage survenu aux premières heures de la journée. Cependant, les services météorologiques ont indiqué que le répit ne serait que de courte durée.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS