Les pompiers luttaient toujours avec acharnement samedi matin contre d'importants incendies dans le sud de la Californie. Ceux-ci ont fait deux morts et forcé plus de 100'000 personnes à fuir.

Le feu le plus important, celui de Saddleridge, dans la vallée de San Fernando, à une trentaine de kilomètres du centre de Los Angeles, avait commencé tard jeudi soir. Avivé par des vents violents, s'est propagé très vite.

Samedi matin, il avait consumé plus de 3000 hectares et détruit au moins 31 bâtiments, selon les pompiers.

19% du feu sous contrôle

En dépit des forces engagées - un millier de pompiers aidés d'hélicoptères et d'avions lâchant sur le brasier de l'eau et des produits retardateurs de feu - seulement 19% de l'incendie était sous contrôle samedi matin, selon les dernières informations du Cal Fire, le service des pompiers californiens.

C'est en tentant de sauver sa maison de cet incendie qu'un homme d'une cinquantaine d'années est décédé d'une crise cardiaque. Un pompier a également été blessé légèrement, indique le Los Angeles Fire department.

Dans cette région qui fait partie de la grande banlieue de Los Angeles, les autorités ont donné ordre à plus de 100'000 personnes de quitter leurs logements, potentiellement menacés par l'incendie.

A une centaine de kilomètres plus à l'est, à Calimesa, le feu a fait une autre victime, une femme de 89 ans morte lorsqu'un incendie a balayé le parc de mobil-homes où elle résidait, détruisant 76 maisons. Le feu avait été déclenché par le conducteur d'une benne à ordures dont le chargement avait pris feu et qui l'a précipitamment déversé sur le bord de la route, enflammant des broussailles.

"Ça devient la norme en Californie"

"On dirait que ça devient la norme en Californie", se désole Oscar Mancillas, un habitant de Sylmar, qui regarde, impuissant, les flammes consumer les collines près de son domicile. "La végétation est si sèche, mais on a quand même de la chance, car elle n'a pas vraiment repoussé depuis le précédent feu", déclare-t-il.

Désormais, la Californie doit systématiquement faire face à des incendies de grande ampleur en plein hiver, une tendance qui n'existait pas il y a une dizaine d'années.

Coupures de courant préventives

Dans le nord de l'Etat, le fournisseur d'électricité PG&E avait décidé dès mercredi de coupures préventives en raison de prévisions météorologiques propices aux feux. Des centaines de milliers de clients ont été privés de courant.

L'opérateur a annoncé avoir restauré l'électricité pour la moitié des clients affectés, mais plus de 300'000 personnes restaient touchées par ces coupures vendredi. D'autres coupures préventives de moindre envergure ont été mises en oeuvre dans le sud de l'Etat.

L'an dernier en novembre, trois gigantesques incendies dans le nord et le sud de la Californie avaient ravagé plus de 100'000 hectares. L'un d'entre eux, le "Camp Fire", avait fait 86 morts. L'enquête avait conclu que les lignes électriques de PG&E étaient à l'origine du brasier.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Comment votent les Suisses de l'étranger?

Comment votent les Suisses de l'étranger? Participez â l'enquête de la SSR !

Elections 2019 et la Cinquième Suisse

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.