Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le suspect risque neuf ans de prison.

KEYSTONE/AP/NICK UT

(sda-ats)

Le jeune homme arrêté à Los Angeles en possession d'un arsenal d'armes à feu et d'explosifs avant la Gay Pride dimanche, jour de l'attentat d'Orlando, a été inculpé mardi. Il encourt plus de neuf ans de prison.

Le suspect fait l'objet de trois chefs d'accusation d'ordre pénal pour possession d'un engin destructeur sur la voie publique, possession d'un fusil d'assaut et possession de chargeurs de munitions à grande capacité, a indiqué la procureure de Los Angeles. Il a aussi été inculpé d'un délit pour possession d'une arme à feu chargée dans un véhicule.

Les procureurs demandent que sa caution soit fixée à deux millions de dollars contre un demi-million jusqu'à présent.

Trois fusils d'assaut

Agé de 20 ans et originaire de l'Indiana, dans le nord des Etats-Unis, l'homme avait été arrêté dimanche à l'aube à Santa Monica.

Dans sa voiture avaient été retrouvés trois fusils d'assaut, des chargeurs de munitions à grande capacité ainsi qu'un seau contenant environ 18 litres de produits chimiques permettant d'élaborer un explosif improvisé, avaient précisé les autorités. Il a été interpellé à la suite d'informations d'un habitant de Santa Monica qui avait appelé la police pour dénoncer un "rôdeur".

Les autorités fédérales n'ont pas pour l'instant lancé de poursuites, mais elles continuent à enquêter et pourraient décider d'engager une procédure ultérieurement.

Aucun lien pour l'instant n'a été trouvé liant l'homme à l'attentat d'Orlando.

ATS