Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Au moins trente personnes sont mortes après avoir consommé de l'alcool artisanal frelaté dans l'est de l'Inde, a-t-on appris jeudi auprès des autorités locales. Ces dernières ont dit craindre un bilan plus lourd en raison d'un grand nombre d'hospitalisations.

Les décès ont été rapportés dans plusieurs villages près de la ville de Cuttack, à 30 km au nord de la capitale de l'Etat de l'Orissa, Bhubaneswar. La police a arrêté dix contrebandiers présumés.

Selon les autorités, une centaine de personnes aurait consommé lundi soir le même lot d'alcool toxique. Selon un médecin de l'hôpital public de Cuttack, 61 patients étaient en cours de traitement, tandis que cinq autres étaient dans un état jugé critique.

Les décès dus à une consommation d'alcool artisanal, moins cher que l'alcool de marque, sont fréquents en Inde. Près de 170 personnes ont succombé à une intoxication en 2011 dans l'Etat du Bengale occidental (est).

ATS