Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

New Delhi - L'école primaire devient obligatoire en Inde. Le premier ministre Manmohan Singh a annoncé l'entrée en vigueur d'une loi visant à offrir une scolarité gratuite à tous les enfants.
Issu d'un milieu rural très modeste et titulaire d'un doctorat en économie de Cambridge, le premier ministre a pris son propre parcours en exemple. Dans un discours diffusé à la télévision, il a raconté les kilomètres parcourus à pied pour se rendre à l'école dans son enfance.
"Je suis ce que je suis aujourd'hui grâce à l'éducation. Je veux que chaque enfant indien, fille et garçon, soit tout aussi touché par la lumière de l'éducation. Je veux que chaque Indien rêve d'un avenir meilleur et vive ce rêve", a-t-il dit.
La loi prévoit de scolariser tous les enfants âgés de 6 à 14 ans et de mettre à disposition un professeur diplômé pour 30 élèves maximum. Huit millions d'enfants dans cette tranche d'âge ne sont toujours pas scolarisés en Inde. Pourtant, le pays consacre 3% de son budget annuel à l'éducation et à la construction d'écoles élémentaires dans les villages.
Manmohan Singh a souligné que les contraintes financières ne pèseraient pas sur ce projet dont le coût est estimé à 40 milliards de francs sur cinq ans. Le financement sera apporté pour l'essentiel par les Etats. Le reste proviendra du gouvernement fédéral et du secteur privé.
Le pays a fait reculer l'illettrisme à 38% de 1,2 milliard d'habitants, mais des recherches montrent que les étudiants savent tout juste lire et écrire. La plupart des écoles publiques sont mal équipées et les professeurs mal formés.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS