Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Un patient indien de 75 ans, venu consulter un médecin dans un hôpital de Bombay pour une douleur persistante à l'oeil, s'est vu retirer un ver de 13 centimètres, encore vivant. Les symptômes du retraité ont aussitôt disparu une fois l'opération achevée.

En examinant le patient, l'ophtalmologiste a été épouvanté à la vue du parasite se tortillant dans l'oeil et a dû opérer en toute hâte avant que le ver ne cause d'irrémédiables séquelles.

"Il frétillait sous la conjonctive", a rapporté le médecin, interrogé par l'AFP. "En 30 ans d'exercice, c'est la première fois que je vois un cas pareil". Le patient souffrait depuis plus de deux semaines d'irritations et de rougeurs avant de se décider à aller consulter mercredi.

Le ver a été extrait au cours d'une opération de 15 minutes consistant en une petite ouverture de la conjonctive, qui a été suivie en direct par la femme du patient, horrifiée. "Le ver n'arrêtait pas de bouger et de sauter, c'était effrayant", a-t-elle confié au Mumbai Mirror.

Ver analysé

Le ver, toujours vivant 30 minutes après l'opération, a été envoyé à des microbiologistes de l'hôpital pour être analysé. Selon le médecin, le parasite pourrait être entré par une coupure au pied du patient ou par de la nourriture crue ou mal cuite, avant d'entrer dans la circulation sanguine et de se faufiler jusqu'à l'oeil.

"Si le ver n'avait pas été enlevé, il aurait pu pénétrer plus profondément dans l'oeil et causer une perte visuelle. Il aurait pu entrer dans le cerveau et engendrer des problèmes neurologiques majeurs", a-t-il détaillé.

Selon la directrice médicale de l'hôpital, ce cas est extrêmement rare. "Nous avons un département ophtalmologique très actif et c'est la première fois que nous avons un cas pareil depuis 10 ans", a-t-elle souligné.

ATS