Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les victimes de la catastrophe ferroviaire de 2013 à Lac-Mégantic, au Québec, vont pouvoir être indemnisées. Un juge américain a approuvé vendredi un accord prévoyant le versement total de 445 millions de dollars canadiens (338 millions de dollars).

Le juge Peter Cary de l'Etat du Maine (nord-est) a validé un accord à l'amiable signé par la société ferroviaire Montreal, Maine & Atlantic (MMA). Un de ses trains, chargé de pétrole, avait déraillé et explosé en juillet 2013 au coeur de la petite bourgade québécoise de Lac-Mégantic, faisant 47 morts.

Les victimes et leurs familles vont recevoir 111 millions de dollars canadiens au total au titre de dédommagements avant la fin de l'année, tandis que 220 millions iront aux travaux de nettoyage et de reconstruction, a détaillé à l'AFP Robert Keach, avocat au cabinet Bernstein Shur Sawyer & Nelson, qui supervise la faillite de MMA.

Le reste servira notamment à payer les frais de justice.

Explosions

Sans conducteur, le convoi de 72 wagons-citernes, transportant 7,7 millions de litres de pétrole et parqué sans surveillance en haut d'une côte, s'était progressivement mis en branle avant de prendre de la vitesse et de dérailler à plus de 100 km/h au centre de Lac-Mégantic.

Bourrés de pétrole hautement inflammable, presque tous les wagons avaient explosé, soufflant également une trentaine de bâtiments et forçant l'évacuation du tiers des 6000 habitants de cette localité des Appalaches, située à 250 kilomètres à l'est de Montréal.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS