Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Tennis - Stanislas Wawrinka (ATP 23) a dû lutter au 2e tour du Masters 1000 d'Indian Wells (EU). Le Vaudois s'est imposé 4-6 6-4 6-4 face au routinier américain Robby Ginepri (ATP 211).
Wawrinka a vraiment eu chaud, lui qui était mené 4-6 2-4 avant de renverser la situation. Il est vrai que Ginepri (29 ans) reste une menace sur dur, même s'il pointe désormais dans les profondeurs du classement. On rappellera ainsi que le Floridien est un ancien membre du top 15 mondial et qu'il avait atteint les demi-finales de l'US Open en 2005.
"Ce n'a pas été facile. Il m'a fallu livrer un gros combat pour gagner", a reconnu Wawrinka, vainqueur après 1h51 de jeu. "J'ai été un peu malade ces derniers jours. Cela a été difficile en début de partie. J'ai dû lutter sur chaque point. Mon niveau de jeu s'est ensuite amélioré au fil du match et j'ai trouvé la solution pour m'imposer", a commenté le joueur de St-Barthélemy, qui reste sur deux demi-finales sur terre battue à Acapulco et Buenos Aires.
Au prochain tour, Wawrinka en découdra avec Gilles Simon (no 13). Le Français semble bon à prendre. En délicatesse avec son dos et en manque de confiance, il a accumulé les mauvais résultats depuis quelques semaines. Les deux hommes se sont affrontés une seule fois sur le circuit. C'était en 2010 à Shanghaï et le Vaudois s'était facilement imposé (6-4 6-1).
L'autre bonne nouvelle du jour pour Wawrinka est venue de l'élimination d'Andy Murray (no 4), son adversaire potentiel en 8e de finale. L'Ecossais a essuyé une cuisante défaite 4-6 2-6 face à l'Espagnol Guillermo Garcia-Lopez (ATP 92).
Murray restait pourtant sur une belle semaine à Dubaï, où il avait battu Novak Djokovic avant de chuter en finale contre Roger Federer. Mais à Indian Wells, le no 4 mondial s'est notamment montré trop brouillon sur son engagement (48% seulement de premiers services) pour l'emporter. A noter qu'il avait déjà été battu d'entrée en 2011 à Indian Wells.
Les débuts de Novak Djokovic (no 1) ont été beaucoup plus concluants. Le Serbe, tenant du titre dans le désert californien, a dominé le Kazakh Andrey Golubev (ATP 145) 6-3 6-2.
Quant à Roger Federer (no 3), il devait débuter son tournoi dans la nuit de dimanche à lundi face à l'Américain Denis Kudla (ATP 185).

ATS