Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Une plainte déposée par des militants du mouvement "Occupy Wall Street" contre la police new-yorkaise pour arrestation illégale lors d'un défilé sur le pont de Brooklyn Bridge est recevable, a estimé jeudi la justice fédérale. La manifestation avait eu lieu le 1er octobre dernier.

"C'est une victoire importante et une justification pour les manifestants qui ont été arrêtés de façon illégale sur ce pont", a commenté Mara Verheyden-Hilliard, avocate des plaignants.

Le 1er octobre 2011, plusieurs centaines d'"indignés" qui avaient quitté leur campement sur le square Zuccotti pour marcher sur le pont de Brooklyn, avaient été arrêtés par la police et interpellés au motif qu'ils avaient emprunté la route du célèbre pont suspendu au lieu de rester sur la voie piétonne.

Trois jours plus tard, plusieurs manifestants avaient porté plainte, estimant leur arrestation illégale, au motif que la police leur avait laissé entendre qu'ils pouvaient se trouver sur la voie légalement.

En revanche, une plainte distincte contre le maire de New York Michael Bloomberg, le commissaire divisionnaire Ray Kelly et la Ville de New York a été rejetée. La ville de New York, s'est dit "satisfaite" du rejet de cette plainte.

Inspiré du mouvement espagnol des Indignés, le mouvement Occupy avait été lancé le 17 septembre 2011 à New York, avant d'essaimer dans plusieurs villes des Etats-Unis et dans d'autres pays.

ATS