Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les activités médicales auprès des victimes du séisme et du tsunami en Indonésie ont pu reprendre malgré les difficultés d'accès à certaines zones.

KEYSTONE/AP/DITA ALANGKARA

(sda-ats)

Médecins Sans Frontières (MSF) a démarré des activités médicales auprès des victimes du séisme et du tsunami en Indonésie. Une évaluation des besoins et des premiers soins ont été apportés dans les zones reculées, a dit vendredi à Genève l'ONG.

Malgré les difficultés d'accès, des médecins ou encore des spécialistes en assainissement des eaux ont pu atteindre plusieurs régions. Ils collaborent avec les membres du ministère indonésien de la santé.

Outre ces cliniques mobiles, des soins de santé mentale seront bientôt offerts au personnel médical local et aux victimes. Alors que les prestations reprennent dans la ville de Palu, MSF souhaite soutenir les centres de santé dans les zones plus reculées.

Des vaccinations, un rassemblement de données et la surveillance de maladies seront menés. Un accès à de l'eau potable sera apporté. Autre action récente, MSF a encore pu acheminer les stocks médicaux d'un site endommagé vers une maison. Ce dispositif a permis de reprendre des consultations et la distribution de médicaments.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS