Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Berne - Des milliers de villageois évacués en raison de l'éruption du volcan Sinabung, dans le nord de Sumatra, ont pris le chemin du retour chez eux mardi. Les autorités n'étaient toutefois pas encore en mesure de dire si la menace est ou non réellement passée.
Le Sinabung a connu une première éruption dimanche dernier, sa première en 400 ans. Une seconde, plus puissante, s'est produite lundi matin, dégageant un nuage de fumée noire et des cendres volcaniques dans l'atmosphère.
Quelque 30.000 personnes ont dû évacuer une zone située dans un rayon de 6 km autour du volcan. Nombre d'entre elles ont repris le chemin de leurs habitations mardi, a indiqué le directeur de l'Agence nationale de gestion des catastrophes, Syamsul Maarif.
Les villageois se montraient malgré la menace impatients de rentrer chez eux pour nourrir les animaux et surveiller leur maison, avait témoigné un responsable des secours.
M. Maarif a jugé impossible de dire si la menace est réellement passée, mais a invité les riverains à ne pas céder à la panique. Plus tôt, des volcanologues ont estimé que le volcan restait très menaçant même s'il émettait moins de fumée.
Nouvelle éruption possible
"Le volcan continue à émettre de la fumée et de la cendre mais le nuage n'atteint que 50 m contre 2.000 m hier", a indiqué Agus Budianto, volcanologue. "Mais nos instruments ont enregistré des secousses qui se poursuivent dans le volcan, ce qui signifie qu'il y a une poussée du magma", a-t-il ajouté.
Selon lui, la situation reste trop dangereuse pour que les habitants vivant à proximité puissent rentrer chez eux. "Nous estimons qu'une nouvelle éruption est possible", a-t-il ajouté.
A la suite de l'éruption de dimanche, les cendres se sont dispersées jusqu'à 30 kilomètres du volcan. Face au danger que représente la projection de cendres et de fumée dans l'atmosphère, il a été conseillé aux compagnies aériennes de dérouter leurs avions de la zone.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS