Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Trois éléphants de Sumatra, dont un bébé d'un an, ont été retrouvés morts, vraisemblablement empoisonnés par des employés d'une plantation de palmiers à huile qui leur reprochaient d'avoir détruit leurs paillotes. L'espèce est menacée d'extinction.

Les corps décomposés des éléphants ont été découverts samedi à la lisière du parc national Tesso Nilo, dans la province de Riau (nord-ouest), a indiqué le responsable du parc.

Au moins 17 pachydermes sont morts cette année dans ce même parc et aux environs, la plupart à la suite d'empoisonnements présumés. "Ces éléphants sont protégés. Nous ne devrions pas laisser faire", a déclaré le responsable.

Moins de 3000 éléphants de Sumatra vivent encore à l'état sauvage, selon l'International Union for Conservation of Nature, ce qui représente une chute de moitié par rapport à 1985.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS