Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Malgré la vigueur du franc, un correctif de valeur et une mauvaise performance dans les transformateurs, Von Roll a renoué avec les profits l'an passé. Le groupe industriel zurichois a dégagé un bénéfice net minime de 132'000 francs, contre une perte de 7,5 millions en 2010.

Au niveau opérationnel, le résultat avant intérêts et impôts (EBIT) s'est par contre détérioré de 38,5% au regard de l'exercice précédent, à 6,6 millions de francs, a indiqué mardi le spécialistes des isolants électriques établi à Au/Wädenswil. Outre l'impact de la fermeté du franc, le plongeon reflète les mauvais résultats de son unité Von Roll Transformers, active dans le secteur des transformateurs.

Continuant de souffrir de la faiblesse des commandes en 2009 et 2010, Von Roll Transformers a vu son chiffre d'affaires chuter de 18,7% à 66,9 millions de francs. Exprimé en devises locales, le tassement se réduit néanmoins à 8,3%. L'unité a essuyé une perte d'exploitation de 4,5 millions, contre un résultat positif de 7 millions en 2010.

Pour 2012, compte tenu d'un contexte économique incertain, Von Roll se montre prudent, mais dit viser une progression rentable de son chiffre d'affaires. Le groupe estime que les mesures mises en oeuvre pour améliorer son efficience porteront leurs fruits cette année.

ATS