Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Après avoir renoué avec les profits en 2010, OC Oerlikon a fortement accru sa rentabilité l'an passé. Le conglomérat industriel schwyzois a dégagé un bénéfice net de 224 millions de francs, contre un résultat de 5 millions un an auparavant. Les ventes ont crû de 16% à 4,18 milliards.

Le résultat d'exploitation avant intérêts et impôts (EBIT) a lui aussi affiché une vigoureuse croissance à 419 millions de francs, soit huit fois plus qu'en 2010, a communiqué lundi OC Oerlikon. Le groupe a expliqué sa performance par le processus de transformation qu'il a entrepris.

Les commandes ont en revanche reculé de 11% à 4,04 milliards. Pour mémoire, OC Oerlikon a annoncé vendredi après la clôture des marchés la cession de ses activités dans le domaine de l'énergie solaire au groupe japonais Tokyo Electron pour un montant non dévoilé.

A l'heure des prévisions, le patron d'OC Oerlikon Michael Büscher s'est voulu prudemment optimiste. Continuant de se focaliser sur l'amélioration de ses opérations, le groupe table sur un recul des ventes et des commandes jusqu'à 5% cette année, alors que la marge EBIT devrait se fixer à 11%.

ATS