Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Un cas d'infection à méningocoque est signalé dans une crèche de La Chaux-de-Fonds (NE). Il concerne une éducatrice. Des mesures ont immédiatement été mises en place pour administrer un antibiotique aux personnes en contacts étroits avec la malade, dont une trentaine d'enfants.

"A ce stade, la situation ne présente pas de risque épidémique", a indiqué mardi le service cantonal de la santé publique. Dans un tel cas, il est recommandé d'administrer un antibiotique à titre prophylactique aux personnes ayant des contacts étroits avec le malade.

Sont considérées comme contacts étroits les personnes qui font partie d'un ménage commun, les personnes qui vivent dans une même pièce et les personnes qui ont été exposées à la salive du malade.

Une quarantaine de personnes touchées

L'Hôpital Neuchâtelois a annoncé lundi le cas au médecin cantonal selon la procédure habituelle. La direction de la crèche a été informée et a pris les mesures pour tenir au courant son personnel et les parents des enfants.

Le service de la santé publique a organisé la distribution de l'antibiotique à une dizaine d'adultes et une trentaine d'enfants.

ATS