Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

"La Suisse est un rêve pour n'importe quel vendeur", estime la patronne de Microsoft Suisse, l'Allemande Petra Jenner, dans une interview publiée par "Le Matin Dimanche". En particulier parce que le client se braque moins sur les prix que dans d'autres pays.

En Suisse, "les consommateurs sont moins focalisés sur le prix que leurs voisins, et ils aiment la qualité ainsi que les innovations. Et cela indépendamment de leur revenu ou de leur âge", constate Mme Jenner. "C'est très spécial comme situation. Si le marché était plus grand, ce serait sans doute le meilleur du monde", ajoute-t-elle.

"La Suisse est un petit pays, mais il est important pour nous", affirme la patronne de Microsoft Suisse en poste depuis octobre dernier. Et d'illustrer son propos par le fait que sur les 168 filiales du géant américain de l'informatique, "la Suisse occupe la 14e place en termes de chiffre d'affaires". Selon ses dires, Microsoft y emploie 550 personnes dont 54 à Genève.

ATS