Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Berne - Sans surprise, le National recommande au peuple de voter "non" à l'initiative populaire des Verts "anti-4X4". Il laisse en revanche la porte ouverte à un contre-projet: par 95 voix contre 75, il a décidé d'entrer en matière sur une proposition du Conseil fédéral.
Le gouvernement souhaite contrer l'initiative "pour des véhicules plus respectueux des personnes" en plafonnant dans l'actuelle loi sur le CO2 les émissions des nouvelles voitures à 130 grammes de CO2 par kilomètre. La Chambre du peuple a décidé fin mai de fixer la limite à 150 g/km d'ici à fin 2015, et ce dans le cadre de la révision totale de la loi sur le CO2. Sa commission réclamait donc de ne pas entrer en matière sur la proposition du Conseil fédéral.
La majorité en a décidé autrement, le PBD et une partie du PLR étant désormais favorables comme la gauche à l'alignement sur la norme européenne d'émission à 130 g/km. Inquiets des chances de l'initiative devant le peuple, les bourgeois démocrates ont déposé une proposition de renvoi du projet de loi en commission.
L'initiative elle-même a eu moins de chance. Le mot d'ordre du National est tombé à 116 voix contre 58 et 2 abstentions. L'initiative est modérée, a pourtant plaidé la cheffe du groupe des Verts Maya Graf (BL). Elle n'exclurait du trafic que les voitures polluant trop ou représentant un danger excessif pour les autres usagers de la route. "Les voitures normales" ne seraient pas concernées.
Bataille de chiffresUne affirmation contredite abondamment par la droite: le texte ferait aussi disparaître du marché des limousines, des breaks, des voitures familiales et des marques entières de voitures de sport, a-t-elle assuré. Même ma "Peugeot 207" tomberait sous le coup d'une interdiction, s'est indigné Christian Wasserfallen (PLR/BE).
Satisfait du débat suscité, le ministre des transports et de l'environnement Moritz Leuenberger a rappelé qu'une initiative était très rarement acceptée et appliquée à 100%. En matière de sécurité routière, le Conseil fédéral renonce à un contre-projet, il veut présenter son projet Via Sicura cette année encore.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS