Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La gauche alternative CS-POP et les Verts jurassiens ont déposé une initiative parlementaire pour élargir le droit d'éligibilité des étrangers. Le texte veut leur offrir la possibilité d'être candidats aux élections communales et cantonales.

Cette initiative contient une restriction de taille: les étrangers ne pourront briguer ni la mairie ni le gouvernement. Pour le groupe CS-POP/Verts, il s'agit ainsi d'éviter des blocages. Les Jurassiens avaient rejeté en 2007 le droit d'éligibilité des étrangers aux fonctions communales, y compris la mairie.

En Suisse depuis 10 ans

Pour pouvoir bénéficier de cet élargissement des droits politiques, les étrangers devront disposer du droit de vote, résider en Suisse depuis au moins dix ans et dans le Jura depuis une année. Dans le canton du Jura, les étrangers bénéficient depuis 1979 du droit de vote communal et cantonal. Ils peuvent aussi être élus dans les législatifs de certaines communes.

Dans le texte de son initiative parlementaire, le député Christophe Schaffter estime que la réalisation de cette proposition donnerait aussi l'occasion aux étrangers d'être confrontés au quotidien aux difficultés de gérer une commune ou le canton. Le Parlement devra maintenant décider s'il veut donner suite ou non à l'initiative.

ATS