Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Berne - L'initiative populaire "protection contre les chauffards" a été lancée. Ses promoteurs ont jusqu'au 27 octobre 2011 pour récolter les 100'000 signatures nécessaires. Leur but est de renforcer les sanctions contre les conducteurs qui enfreignent les règles de la circulation.
Le texte est issu de Road Cross, la fondation pour les victimes de la route, et a le soutien de politiciens de tous les partis. Il réclame des peines d'emprisonnement d'un à quatre ans pour tout chauffeur qui s'accommode d'un fort risque d'accident en commettant des excès de vitesse particulièrement importants, en effectuant des dépassements téméraires ou en participant à des courses de vitesse illicites avec des véhicules à moteur.
La sanction frapperait par exemple les dépassements d'au moins 40km/h dans les zones où la vitesse maximale autorisée est fixée à 30km/h, d'au moins 50 km/h à l'intérieur des localités, d'au moins 60 km/h à l'extérieur des localités et d'au moins 80 km/h sur les autoroutes.
Le chauffard serait passible d'une peine plus sévère si son comportement entraîne la mort ou des lésions corporelles graves. Son véhicule serait confisqué et l'Etat pourrait le revendre pour aider les victimes de la route. Le permis de conduire serait retiré pour au moins deux ans lors d'une première infraction et à vie en cas de récidive.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Teaser Longform The citizens' meeting

Teaser Longform The citizens' meeting

1968 en Suisse

ATS