Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les eaux continuaient de monter lundi dans le nord-est de l'Australie, déjà touché il y a un an par de vastes inondations. La bourgade de St George notamment, presqu'entièrement vidée de ses habitants, attendait de voir si ses digues résistaient.

"De nouveaux avions vont être mobilisés et nous pensons évacuer aujourd'hui encore 400 habitants", a déclaré le Premier ministre du Queensland, Anna Bligh. D'après elle, il s'agit de la plus grande opération d'évacuation jamais organisée dans cet Etat.

Dans le sud du Queensland, la petite commune rurale de St George, à 510 km à l'ouest de Brisbane, est la plus menacée. La plupart de ses 3800 habitants ont rejoint dimanche soir les centres d'hébergement de la ville voisine de Darby ou de Brisbane.

Rivière en crue

Le maire a indiqué lundi que la rivière Balonne était sortie de son lit pour la troisième fois en moins de deux ans et atteignait 13,48 mètres, alors que les digues sont hautes de 14,5 mètres.

"Il n'est pas totalement exclu que les 14,5 mètres soient franchis mais c'est peu probable", a indiqué un hydrologue au Bureau de Météorologie. En attendant, les autorités s'emploient à protéger la ville avec des murs de sacs élevés à la hâte.

Depuis une semaine, plusieurs zones du Queensland et de l'Etat voisin de Nouvelle Galles-du-Sud sont touchées par des inondations, après des pluies diluviennes. Elles n'ont pour l'heure fait qu'une seule victime, une femme dont la voiture a été emportée en fin de semaine dernière, dans le Queensland.

ATS