Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les inondations qui frappent la Thaïlande depuis trois mois sont les pires depuis des décennies. Elles ont déjà provoqué l'arrêt de centaines d'usines. Vendredi, l'eau submergeait toujours plusieurs districts du nord de Bangkok.

La Banque de Thaïlande a annoncé vendredi une baisse de ses prévisions de croissance de 4,1% à 2,6% pour 2011 dans un pays frappé par des inondations historiques. Les flots épargnaient encore le centre de Bangkok.

"Les inondations très étendues, qui affectent non seulement la production agricole, mais aussi l'activité manufacturière, sont susceptibles de peser de façon importante sur la croissance au quatrième trimestre", a indiqué la Banque centrale.

Les habitants ont l'habitude de ce type de situation puisqu'ils sont confrontés chaque année à des inondations. Mais beaucoup d'entre eux ont dû cette fois se résigner à partir, emmenant quelques affaires et des vivres pour rejoindre un des sites mis à disposition des sinistrés.

Les Suisses n'ont pas demandé d'aide

L'ambassade suisse a contacté par SMS les 1200 ressortissants helvétiques établis dans la capitale, leur demandant de s'annoncer s'ils ont besoin d'aide pour quitter la ville. "Nous n'avons reçu aucun appel pour l'instant", a indiqué à l'ats l'ambassadrice Christine Schraner Burgener.

Bangkok, tout comme vingt autres provinces, bénéficie d'un week-end exceptionnel de cinq jours, jusqu'à lundi, pour faire face à la menace.

De son côté, l'Organisation météorologique mondiale (OMM) a mis en garde vendredi la côte est et le sud de la Thaïlande contre des pluies "abondantes" attendues dans cette région jusqu'à la fin de la semaine.

Dans les trois prochains mois, de nombreuses régions thaïlandaises devraient connaître des précipitations supérieures à la moyenne, selon l'OMM qui a mis en garde contre d'éventuels cyclones. Une saison de mousson particulièrement abondante a déjà provoqué la mort de près de 380 personnes en Thaïlande et des millions d'autres ont été affectées.

ATS