Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

A Paris, la Seine a envahi les berges. Le niveau devrait atteindre vendredi un pic équivalant à celui de juin 2016, soit environ 6,10 mètres, a annoncé le service Vigicrues (archives).

KEYSTONE/AP/MICHEL EULER

(sda-ats)

Le Rhin pourrait sortir de son lit, la Seine déborde à Paris, des champs sont inondés et des maisons ont les pieds dans l'eau: crues et inondations menaçaient mardi une partie de la France.

Trente départements ont été placés en vigilance orange par Météo France. Les habitants sont appelés "à être très vigilants" face à des "phénomènes dangereux".

A Paris, la Seine a envahi les berges. Le niveau devrait atteindre vendredi un pic équivalant à celui de juin 2016, soit environ 6,10 mètres, a annoncé le service Vigicrues. En juin 2016, la crue avait atteint son plus haut niveau depuis 30 ans dans la capitale, forçant le musée du Louvre à évacuer des oeuvres d'art et d'autres sites comme le musée d'Orsay à fermer.

En prévision de la montée des eaux, les autorités ont annoncé la fermeture de plusieurs gares RER le long du fleuve à partir de mercredi et "jusqu'à vendredi au moins".

Usine à l'arrêt

Ailleurs en France, surtout dans l'est, les crues ont également provoqué des perturbations. A Sochaux, l'usine du constructeur automobile PSA devait être à l'arrêt dans l'après-midi à cause de l'inondation de l'un de ses sous-traitants locaux. Cet arrêt représente une perte de production de 900 véhicules et met environ 1800 salariés au repos forcé, a expliqué Eric Peultier, secrétaire (FO) du comité d'établissement.

Un polder était par ailleurs mis en eau au sud de Strasbourg pour tenter de maîtriser la crue du Rhin, dont le débit est gonflé par les fortes pluies et la fonte des neiges. Selon Vigicrues, la hauteur du Rhin était montée à 4,73 mètres, au niveau de la station hydrométrique de Kehl-Kronenhof, du côté allemand du Rhin juste en face de Strasbourg.

En France voisine, les habitants du village d'Ornans, dans le Doubs, avaient été prévenus lundi matin de la crue de la rivière Loue par une sirène. "La rue principale est inondée, le rez-de-chaussée de la mairie est dans l'eau, on n'avait pas vu une telle crue depuis 2002", a dit le maire, Sylvain Ducret.

Ecoles fermées

Dans les Alpes, les fortes précipitations se combinent à la fonte des neiges sur les massifs. Et plusieurs communes ont dû garder leurs écoles fermées mardi.

Chamonix, au pied du Mont-Blanc, connaissait en revanche un quasi retour à la normale après un épisode rare d'évacuation de chalets et de confinement de population en raison d'un risque maximal d'avalanche lundi. La station de ski, restée fermée lundi, rouvrait "de manière très progressive car il y a encore pas mal de risque en montagne", a indiqué la mairie.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS