Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le Conseil fédéral veut accorder 50 millions de francs pour des installations sportives d'importance nationale. Dans le lot, il a prévu 13 millions pour des aménagements de sport de neige. Avec 4 millions, Lausanne devrait être parmi les principaux bénéficiaires de la manne.

Le gouvernement a transmis mercredi au Parlement la quatrième Conception des installations sportives d'importance nationale (CISIN 4). Le but est de maintenir ou de créer, pour les fédérations sportives nationales, des conditions favorables, avec à la clé des investissements en construction évalués à 500 millions de francs.

Le candidature éventuelle de la région de Davos et St-Moritz aux jeux Olympiques d'hiver 2022 n'a pas été directement prise en compte dans le programme. Mais diverses installations sportives dans les Grisons recevront des moyens et pourraient s'intégrer dans le dispositif des JO.

Pontaise

En Suisse romande, Lausanne semble avoir tiré le gros lot. Elle devrait toucher jusqu'à 4 millions pour le remplacement du stade d'athlétisme de la Pontaise. Elle pourrait bien rafler aussi des millions supplémentaires pour la construction d'une salle de sport installée dans le nouveau complexe d'athlétisme.

Plusieurs fédérations sportives réclament en effet depuis des années la réalisation de salles pouvant accueillir 4000 à 7000 spectateurs. Il s'agirait d'y accueillir des matches de basketball, volleyball, d'unihockey ou autre handball, ainsi que des rencontres de la Coupe Davis en tennis.

Tennis à Bienne

La ville Bienne pourrait elle recevoir 1,5 million pour l'agrandissement du centre national de tennis. La construction d'un vélodrome couvert à Granges (SO) serait subventionnée à raison de deux millions.

La CISIN participerait aussi à la construction du centre national de hockey sur glace, probablement à Winterthour, à raison de 5 millions. Six millions sont prévus pour la construction d'un centre national de football, dont l'emplacement n'est pas précisé.

ATS