Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Certains touristes semblent résolus à réussir leurs vacances et se laissent flotter sur de grosses bouées dans les rues inondées.

KEYSTONE/AP/ADAM SCHRECK

(sda-ats)

Des pluies diluviennes continuent de s'abattre sur le sud de la Thaïlande. Le bilan est monté à 18 morts et des milliers de villages sont en partie submergés par les eaux, selon les autorités nationales et locales.

Les inondations, qui à certains endroits atteignaient le niveau des toits, ont affecté près d'un million de personnes dans dix provinces depuis le début des intempéries il y a une semaine, a indiqué le ministère thaïlandais de l'Intérieur dans un communiqué.

Un précédent bilan faisait état de douze morts. Mais six nouveaux décès ont été recensés et une personne est portée disparue, précise le ministère.

Tourisme affecté

Ces pluies diluviennes affectent notamment de hauts lieux touristiques comme les îles très fréquentées de Koh Samui et Koh Phangan. Des centaines de touristes ont vu leurs vols différés. Les liaisons ferroviaires et les transports par car ont également été suspendus.

Ces pluies diluviennes sont inhabituelles à cette période de l'année et dans cette région, plutôt marquée à partir de novembre par un temps sec et frais. Elles ont transformé des routes en rivières, des terres agricoles ont été inondées et plus de 1500 écoles de la région endommagées.

Les météorologues prévoient encore au moins deux jours de pluie dans le sud de la Thaïlande et de nouvelles alertes aux inondations subites ont été émises. "La situation est vraiment mauvaise aujourd'hui et demain. Il continue de pleuvoir intensément", a indiqué un responsable des services météo, Junjuda Pornsri.

Armée mobilisée

L'armée a été mobilisée pour aider à évacuer les victimes des intempéries, fournir des abris et distribuer de l'aide d'urgence, a annoncé samedi le gouvernement.

Dans la province de Nakhon Si Thammarat, très affectée par les intempéries, deux hélicoptères de l'armée ont été déployés afin d'acheminer de la nourriture aux familles piégées chez elles, dans le district de Cha-uat.

Certains touristes semblaient néanmoins résolus à réussir leurs vacances: des photos de voyageurs, installés sur de grosses bouées et se laissant flotter dans les rues inondées, faisaient le tour des réseaux sociaux. "Certains touristes en profitent pour s'amuser, ils prennent des photos et vont nager", constatait Nongyao Jirundorn, un responsable du tourisme sur l'île de Koh Samui.

La Malaisie voisine a aussi été touchée par ces inondations au début de la semaine, avec des milliers de personnes toujours hebergées dans des centres de secours.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS