Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

De violentes précipitations dans le sud-est de la France ont causé ce week-end la mort de trois personnes, dont un couple de retraités intoxiqué au monoxyde de carbone. Des centaines de personnes ont été évacuées préventivement sur le littoral et à proximité de rivières gonflées par les pluies.

Les deux retraités, âgés de 71 ans, décédés dans la nuit de samedi à dimanche à Bagnols-en-Forêt dans le département du Var, ont trouvé la mort alors qu'ils tentaient d'évacuer l'eau de leur cave avec une pompe, a-t-on appris auprès de la préfecture.

Les intempéries ont fait un troisième mort dans l'Hérault, un homme emporté vendredi par les inondations dont le corps a été retrouvé samedi matin.

1200 interventions

Les sapeurs-pompiers ont réalisé environ 1200 interventions dans le Var dans la nuit de samedi à dimanche, dont une trentaine d'hélitreuillages.

Plusieurs cours d'eau sont sortis de leur lit comme le Carami à Brignoles et l'Argens dans le nord-est du département, une zone déjà touchée par les inondations de juin 2010 qui avaient fait 23 morts et deux disparus.

Evacuations

Quelques 600 personnes ont été évacuées préventivement sur le littoral et dans les terres dans les Alpes-Maritimes, près de Cannes et Grasse. Des habitants ont été évacués de deux localités où les eaux des rivières ont gonflé. De nombreuses routes du littoral sont impraticables.

La situation est en train de se normaliser. La vigilance "orages et pluies-inondations" a été levée dans les départements du Var et des Alpes-maritimes, ainsi que la vigilance "crues" sur le Vaucluse, précise Météo France dans un communiqué.

En Italie aussi

La France n'est pas le seul pays à avoir été touché par les fortes pluies. En Italie, six personnes, dont deux enfants, ont trouvé la mort dans les intempéries, qui ont frappé particulièrement la ville de Gênes.

ATS