Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Bâle - L'initiative "oui à la protection des non-fumeurs sans règlement cantonal spécial" a été déposée mercredi à Bâle avec 6021 signatures récoltées en 43 jours. Elle demande l'application de la loi fédérale contre le tabagisme passif, moins restrictive que la loi cantonale.
Jamais une initiative n'avait récolté autant de signatures en aussi peu de temps à Bâle-Ville, ont indiqué les initiants, essentiellement des cafetiers-restaurateurs. Ils estiment que la loi cantonale actuelle est trop sévère.
La législation du canton a été durcie en 2008 après l'adoption par les Bâlois de l'initiative de la Ligue pulmonaire interdisant la fumée dans tous les restaurants et bars. La nouvelle loi est entrée en vigueur le 1er avril 2010.
"Fümoar"Pour les fumeurs et les fumeuses, il ne reste actuellement à Bâle que des fumoirs sans service. Des restaurateurs ont contourné la loi en créant l'association "Fümoar". L'entrée dans leurs bistrots fumeurs n'est autorisée qu'aux membres qui payent une cotisation.
Si la loi fédérale est introduite à Bâle, 700 établissements sur 890 seront non-fumeurs. Environ 150 bistrots de moins de 80m2 seront ouverts aux fumeurs. Au total, 90% des employés travailleront dans des restaurants sans fumée, selon les initiants.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS