Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Interdit de stade pour avoir frappé l'entraîneur de son fils

Lausanne - Le père d'un junior d'une équipe de football de la région nyonnaise est interdit d'accès aux stades et patinoires du canton de Vaud pendant un an. Le 9 octobre, cet homme d'une trentaine d'années avait injurié, frappé et menacé de mort l'entraîneur de son enfant.
L'agression s'est produite au stade de Colovray, à Nyon, lors d'un match de juniors, âgés de 10 à 11 ans. Sur le terrain d'abord, puis dans les vestiaires et les couloirs, le père a reproché à l'entraineur de ne pas avoir engagé son fils au bon poste.
En présence des enfants, le père a injurié le quinquagénaire. Puis il l'a blessé à l'oreille, jeté à terre avant de se retirer en proférant des menaces de mort, ont expliqué mardi la police cantonale et l'Association vaudoise de football.
Plainte pénaleL'entraîneur a déposé une plainte pénale. Un constat médical établi à l'hôpital de Nyon fait état de blessures à la tête, à l'épaule, à la hanche et au genou. L'agresseur est poursuivi pour injures, menaces et lésions corporelles.
Il fait en outre l'objet d'une interdiction de périmètre prononcée par la cellule hooligans de la police cantonale vaudoise. Durant un an, il ne pourra plus accéder à la plupart des stades et patinoires du canton. S'il enfreint cette interdiction, il pourrait être contraint de se présenter à la police durant les matchs, voire faire l'objet d'une garde à vue, a précisé la police.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.