Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Internet: le rythme de connexion du monde "insuffisant" selon l'ONU

L'ONU demande à tous les acteurs de collaborer davantage entre eux pour augmenter l'accès à Internet dans certaines zones (archives).

KEYSTONE/CHRISTIAN BEUTLER

(sda-ats)

Le rythme de l'augmentation de l'accès à Internet dans le monde est toujours "insuffisant", selon l'ONU. La secrétaire générale adjointe Amina Mohamed a appelé mardi à Genève à davantage de "collaboration" entre les différents acteurs.

"Nous devons accorder la priorité aux personnes", a-t-elle dit au début du Forum annuel du Sommet mondial sur la société de l'information (SMSI). "Le monde entier doit être en ligne" pour que les technologies contribuent à un environnement "durable" et "inclusif", ajoute-t-elle. Et permettent aux plus "vulnérables" de participer à la société.

Or, plus de la moitié de la population mondiale n'est toujours pas connectée, selon les chiffres de l'Union internationale des télécommunications (UIT). Mme Mohamed souhaite une augmentation pour honorer les Objectifs du développement durable (ODD). "Malgré la rapidité à laquelle les avancées" sur les technologies de l'information et de la communication (TIC) ont lieu dans le monde, ce rythme "n'est pas suffisant" dans certaines zones, selon elle.

Le fossé numérique entre hommes et femmes constitue toujours un problème, dit-elle. Elle appelle à "collaborer" davantage, notamment pour le partage d'indications crédibles. Le secrétaire général Antonio Guterres a rappelé dans un message vidéo l'objectif de garantir un "accès abordable" dans le monde entier et pour tous d'ici 2020.

Milliers de personnes au total

La numérisation est liée à des problèmes de régulation dans les pays développés. Mais elle permet aux acteurs économiques locaux d'être mieux connectés au marché dans les pays en développement, selon la Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement (CNUCED). Cette institution encadre ces Etats pour avancer sur cette question.

Le secrétaire général de l'UIT s'est de son côté à nouveau félicité que le Forum du SMSI soit "le principal événement" sur les TIC et le développement durable. Plus de 2500 personnes de 150 pays doivent participer jusqu'à vendredi au dialogue.

La Suisse est représentée par le chef des affaires internationales à l'Office fédéral de la communication (OFCOM). Les discussions doivent aborder la contribution des TIC pour des questions comme la santé, l'éducation, l'environnement ou l'innovation.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.