Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Deux personnes ont été arrêtées mardi matin dans le sud-ouest de la France dans le cadre de l'enquête sur les complicités dont aurait pu bénéficier Mohammed Merah, le tueur jihadiste de Toulouse. Un homme, qui fait partie de la communauté des gens du voyage, a été arrêté à Albi et son ex-compagne a été interpellée à Toulouse.

Ils sont "susceptibles d'avoir apporté une aide à Merah dans la commission des faits", a précisé une source policière.

Mohamed Merah avait tué trois militaires puis quatre personnes, dont trois enfants, dans une école juive avant d'être abattu par la police le 22 mars à Toulouse.

En garde à vue, son frère Abdelkader, seul inculpé pour "complicité d'assassinat", avait mis les enquêteurs sur la piste d'un troisième homme présent, avec lui et Mohamed, lors du vol du scooter utilisé par le tueur. Mais il a refusé de donner le nom de cet "ami d'enfance" qui n'a toujours pas été identifié.

Abdelghani Merah, le frère aîné en rupture avec sa famille, a, lui, évoqué dans un reportage diffusé par la chaîne M6 l'hypothèse du "troisième homme", évoquant une connaissance, "quelqu'un (faisant partie) des gens du voyage".

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS