Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Au premier semestre 2017, Interroll a investi 9,7 millions de francs dans la recherche et le développement, soit presque deux fois plus qu'à la même période de l'année passée (archives).

KEYSTONE/KARL MATHIS

(sda-ats)

Malgré des ventes records, Interroll a vu son bénéfice se contracter de 3,1% sur un an à 15,3 millions de francs au cours du premier semestre. Les dépenses de recherche et développement ont pesé sur les résultats du spécialiste tessinois des solutions de logistique.

Le chiffre d'affaires a réalisé une performance record à 203,3 millions de francs, en hausse de 8,6% par rapport aux six premiers mois de 2016, souligne vendredi l'entreprise établie à Sant'Antonino (TI) dans un communiqué. Les entrées de commandes ont, elles aussi, atteint un niveau record de 244,5 millions, en progression de 13,2%.

Sur le plan opérationnel, le résultat d'exploitation (EBIT) a par contre perdu 1,5 million de francs d'une année sur l'autre à 20,5 millions. La marge correspondante a elle lâché 1,6% à 10,1%. Le résultat brut d'exploitation (EBITDA) s'est aussi situé en repli à 29,6 millions, contre 30,9 millions à la même période de 2016, pour une marge correspondante de 14,6%, en recul de 1,9% sur un an.

Les fonds propres ont représenté 231,2 millions de francs. Au premier semestre de 2016, ils s'élevaient à 233,1 millions.

Moins bien qu'attendu

Pour justifier ces baisses, la firme a expliqué avoir investi 9,7 millions de francs dans la recherche et le développement. Ce montant est presque deux fois plus élevé que l'argent investi dans ce domaine entre janvier et juin 2016.

A part les ventes qui ont dépassé les prévisions des analystes, tous les autres chiffres publiés par le groupe ont manqué le consensus établi par l'agence financière awp.

Optimiste pour la suite

Au niveau perspectives, le groupe se montre confiant concernant la suite de son exercice, du fait notamment des commandes records enregistrées lors des six premiers mois de l'année. A plus long terme, il entrevoit un fort potentiel de croissance, notamment en raison du développement du commerce en ligne. La direction n'a toutefois pas formulé d'objectif chiffré.

Fondé en 1959, Interroll emploie 2000 collaborateurs. En 2016, il a réalisé un chiffre d'affaires de 401,5 millions de francs. Son bénéfice net avait lui atteint un nouveau record à 36,2 millions.

ATS