Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Guin FR - De la salade de pommes de terre est vraisemblablement à l'origine d'une intoxication alimentaire qui a conduit à l'hôpital lundi une trentaine de personnes à Guin (FR). Le plat n'avait pas été préparé de manière adéquate, selon le laboratoire cantonal fribourgeois.
Le service de la sécurité alimentaire et des affaires vétérinaires (SAAV) a prélevé lundi des échantillons d'eau et de pommes de terre sur le lieu du camp de vacances auquel participaient les personnes victimes de l'intoxication. Parallèlement, des analyses médicales ont été effectuées dans les hôpitaux où les patients avaient été admis, écrit vendredi le SAAV dans un communiqué.
Les échantillons d'eau contenaient de l'Escherichia coli, bactérie d'origine fécale, et des entérocoques, indicateurs de contamination fécale. Par contre, ils n'ont pas mis en évidence de salmonelles ni de norovirus.
Toxines bactériennesLes analyses effectuées sur la salade de pommes de terre et les patates cuites ont relevé la présence massive de staphylocoques à coagulase positive et de Escherichia coli, notamment.
L'hypothèse d'une intoxication due à des toxines bactériennes est vraisemblable, conclut le laboratoire cantonal. En effet, plusieurs personnes étaient malades en même temps, elles vomissaient et les symptômes sont survenus moins de six heures après le repas de midi.
Le mode de préparation de la salade de pomme de terre était inadéquat: le repas a été préparé dimanche soir et entreposé à température ambiante jusqu'à lundi en fin de matinée.
Pas de conséquences gravesCette intoxication n'a pas eu de conséquences graves pour les personnes concernées, malgré les désagréments importants qu'elle a causés, souligne le communiqué. Les victimes étaient dix-huit enfants âgés entre 8 et 15 ans et neuf adultes de la région biennoise qui participaient à un camp de vacances à Guin.
Lorsque la police, alarmée par les responsables du camp, est arrivée sur les lieux, les malades se contorsionnaient sur le sol en vomissant.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS