Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Ioulia Skripal a quitté l'hôpital, son père va mieux

Selon l'hôpital, Ioulia Skripal a franchi "une étape importante" dans son traitement (archives).

KEYSTONE/AP Facebook/Yulia Skripal

(sda-ats)

La fille de l'ex-agent double russe Sergueï Skripal a quitté l'hôpital où elle était soignée depuis son empoisonnement par un agent innervant début mars. Comme son père, Ioulia Skripal a vu son état s'améliorer ces dernières semaines.

"Nous avons laissé sortir Ioulia", a déclaré à la presse Christina Blanshard, directrice médicale de l'hôpital de Salisbury. Elle se trouve désormais en lieu sûr.

L'ambassade de Russie à Londres a fait savoir qu'elle considérerait comme un "enlèvement" de deux ressortissants russes le confinement de Sergueï et Ioulia Skripal dans un endroit tenu secret. Si l'ex-agent et sa fille sont tenus au secret, on ne pourra pas entendre leur version des faits, a-t-elle ajouté.

Amélioration rapide

Agée de 33 ans, Ioulia Skripal, tout comme son père, 66 ans, a vu son état s'améliorer ces dernières semaines. L'empoisonnement à l'agent innervant Novitchok les avait plongés le mois dernier dans un état critique. "Ce n'est pas la fin de son traitement mais c'est une étape importante", a ajouté Mme Blanshard dans une déclaration diffusée sur les télévisions britanniques.

Selon Mme Blanshard, "les deux patients répondent exceptionnellement bien au traitement que nous leur prodiguons. En même temps, ils en sont à des stades différents de guérison", a ajouté la directrice.

"Son père a également fait de bons progrès bien qu'il se rétablisse plus lentement", a précisé la responsable. Vendredi, j'ai annoncé qu'il n'était plus dans un état critique. Même s'il se rétablit plus lentement que Ioulia, nous espérons qu'il pourra lui aussi sortir de l'hôpital le moment venu", a-t-elle ajouté.

Les médecins de l'hôpital avaient annoncé vendredi que leur état de santé s'améliorait "rapidement", après leur hospitalisation en soins intensifs dans un état "critique".

L'ex-agent double et sa fille avaient été retrouvés inconscients le 4 mars sur un banc à Salisbury (sud-ouest de l'Angleterre), où vit l'ex-espion, qui avait fait l'objet d'un échange de prisonniers entre Moscou, Londres et Washington en 2010.

Crise diplomatique

La police britannique estime que les Skripal sont entrés en contact avec le poison au domicile de Sergueï. Londres accuse la Russie d'avoir empoisonné l'ex-espion et sa fille avec un agent neurotoxique de conception soviétique appelé Novitchok.

L'affaire a provoqué une grave crise diplomatique entre Moscou, qui nie toute implication, et les Occidentaux. Elle s'est traduite par la plus importante vague d'expulsions croisées de diplomates de l'Histoire.

Citée lundi par l'agence de presse russe RIA, Viktoria, une cousine de Ioulia, a déclaré que celle-ci comptait demander l'asile politique à la Grande-Bretagne.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.