Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Bagdad - Au moins 30 personnes ont été tuées et 168 autres blessées dans trois attentats suicide perpétrés dimanche à Bagdad, a indiqué un responsable du ministère de l'Intérieur. Deux attaques ont visé les ambassades d'Iran et d'Egypte.
Deux voitures piégées ont explosé quasi simultanément dans le quartier de Mansour, dans l'ouest de la capitale, où se trouvent des ambassades, et une troisième a explosé peu après devant l'ambassade d'Iran dans le centre de Bagdad.
La troisième attaque suicide pourrait avoir visé une résidence appartenant à l'ambassade allemande, selon le porte-parole du commandement militaire de Bagdad, Qassem Atta.
Ces explosions sont intervenues alors que les partis politiques mènent des tractations pour former le prochain gouvernement, près d'un mois après les élections législatives du 7 mars.
Ces élections ont été remportées par l'ancien Premier ministre laïc Iyad Allawi, mais les résultats ont été contestés par le chef du gouvernement sortant Nouri al-Maliki.
Les violences ont nettement baissé en Irak depuis deux ans, mais les attentats restent fréquents, notamment à Bagdad et dans la ville de Mossoul dans le nord du pays.
Un journaliste de l'AFP sur place a vu cinq corps calcinés devant l'ambassade iranienne, dont trois étaient encore pris dans les amas de tôle de leur véhicule.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS