Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Bagdad - Une messe au coeur de Bagdad, la veille de la Toussaint, s'est terminée en carnage dimanche soir après une attaque d'Al-Qaïda contre une église catholique. L'attentat a fait 46 morts parmi les fidèles, en majorité des femmes et des enfants, selon le ministère de l'Intérieur.
Sept membres des services de sécurité ainsi que cinq terroristes présumés ont aussi trouvé la mort lorsque les commandos irakiens ont donné l'assaut pour libérer les quelque 120 chrétiens pris en otage dans la cathédrale syriaque catholique, l'une des plus grandes du pays. Selon l'armée américaine, les soldats US n'ont participé à l'assaut qu'à titre de conseillers.
Cette attaque est l'une des plus meurtrières commises contre les chrétiens en Irak. Elle devrait accélérer l'exode des membres de cette communauté, dont le nombre est passé de 800'000 à 500'000 depuis l'invasion conduite par les Etats-Unis en 2003.
Elle a été revendiquée par un groupe de la mouvance d'Al-Qaïda qui a donné un ultimatum de 48 heures à l'Eglise copte d'Egypte pour libérer des musulmanes "emprisonnées dans des monastères" de ce pays, selon le centre américain de surveillance des sites islamistes (SITE).
"Il y a eu 46 tués parmi les fidèles, notamment des femmes et des enfants, et 60 blessés, dont une vingtaine dans un état grave", a indiqué une source du ministère de l'Intérieur. Sept membres des forces de sécurité ont été tués et 15 autres ont été blessés.
Concernant les assaillants, trois ont été tués et deux autres se sont suicidés en faisant détonner leur ceinture d'explosif. Huit suspects ont été appréhendés, selon la même source.
"C'est un immense sentiment de tristesse qui m'envahit (...). C'est inhumain. Même les animaux ne se comportent pas ainsi entre eux", a déclaré l'évêque chaldéen de Bagdad, Shlimoune Wardouni. Un membre de la police fédérale, ne souhaitant pas être identifié, a déclaré que l'assaut lancé par les forces de l'ordre avait été extrêmement difficile car les ravisseurs étaient mêlés à la foule.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS