Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Irak: au moins 30'000 civils déplacés de Fallouja en trois jours

Des dizaines de milliers de civils ont alors pu fuir Fallouja, un bastion djihadiste assiégé depuis plusieurs mois par les forces irakiennes (archives).

KEYSTONE/AP/HADI MIZBAN

(sda-ats)

Les autorités irakiennes sont débordées par l'afflux de civils fuyant Fallouja. Les combats entre l'armée régulière, les milices chiites et l'Etat islamique (EI) ont déplacé au moins 30'000 personnes en trois jours, selon le Conseil norvégien pour les réfugiés (NRC).

L'ONG, qui gère des camps de déplacés autour de Fallouja, a ajouté que 32'000 personnes avaient déjà été déplacées depuis le début de l'offensive lancée par les forces gouvernementales sur la ville il y a près d'un mois. Selon le NRC, des familles sont encore à l'intérieur de la ville, dont des civils vulnérables comme des femmes enceintes, des personnes malades ou âgées.

L'ONG est dépassée par l'afflux massif de déplacés, dont certains dorment en plein air dans l'attente d'une tente, sous un soleil de plomb. "Nous implorons le gouvernement irakien de prendre en charge cette catastrophe humanitaire qui se déroule sous nos yeux", a déclaré le directeur du NRC pour l'Irak, Nasr Muflahi.

Le NRC a averti qu'il ne pouvait plus fournir l'assistance nécessaire, avec un déficit de rations d'eau, alors que les conditions sanitaires deviennent de plus en plus précaires.

Le premier ministre irakien Haïdar al Abadi a ordonné samedi des mesures d'urgence pour venir en aide à ces déplacés et la mise en place de dix nouveaux camps, mais les autorités ne parviennent même pas à estimer leur nombre car beaucoup d'entre eux ne sont pas dans les camps ou s'entassent à plusieurs familles sous la même tente.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.