Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Bagdad - Les obsèques des dizaines de fidèles tués dimanche lors de l'attaque de la cathédrale syriaque catholique de Bagdad seront célébrées mardi après-midi dans une église du centre de la capitale irakienne. L'attaque, revendiquée par la branche irakienne d'Al-Qaïda, a fait au moins 46 morts.
Cette attaque est l'une des plus meurtrières contre les chrétiens en Irak. Elle a soulevé une vague d'indignation et de condamnations à l'étranger.
"Les funérailles auront lieu à l'église chaldéenne Saint-Joseph à 14H30" (13H30 suisses), dans le quartier de Karrada, a indiqué mardi matin par téléphone à l'AFP le vicaire épiscopal syriaque catholique de Bagdad, Mgr Pios Kasha.
"Toutes les familles des victimes sont conviées à cette cérémonie, mais je ne sais pas encore combien y participeront", a ajouté Mgr Kasha. L'un des deux prêtres tués dans l'attaque, le père Athir, sera pour sa part inhumé près de Mossoul, a-t-il précisé.
Une source au sein du ministère de l'intérieur avait fait état lundi de "46 tués parmi les fidèles, notamment des femmes et des enfants, et 60 blessés, dont une vingtaine dans un état grave". Huit suspects ont été appréhendés.
Selon des rescapés, un commando lourdement armé a pris d'assaut dimanche en fin d'après-midi la cathédrale Sayidat al-Najat (Notre-Dame du Perpétuel secours), peu après le début d'une messe. Tous les membres du commando ont péri.
De nombreux chrétiens rassemblés lundi près de la cathédrale ont estimé que cette attaque allait pousser nombre de fidèles à fuir l'Irak. Poussés à l'exode, le nombre de chrétiens est passé de 800'000 à 500'000 depuis l'invasion de 2003.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS